Freelance : Arrêtez de vous prostituer !

Si vous êtes freelance, vous savez que beaucoup d’entre vous se prostituent en vendant leurs services à très très bas prix. J’en parlais dans le précédent article où je parlais de Fiverr qui perd de plus en plus de qualité. Et pour Fiverr, on comprend bien que pour 5 dollars on ne peut pas avoir une qualité parfaite, c’est normal. Et ce n’est pas le but des micro-services d’avoir un service de qualité. Le micro-service est surtout là pour dépanner pour une tâche très précise et rapide à réaliser.

Freelance : Apprenez à fixer vos tarifs

Le problème de beaucoup de freelances, c’est qu’ils se croient partout sur Fiverr. Du coup, quand un client leur commande un service ailleurs que sur Fiverr, ces freelances gardent en tête les tarifs pratiqués sur Fiverr. Et ils vont proposer 4 concepts de logo pour 30 euros, alors que chaque logo va prendre plusieurs heures de travail… Pourtant, il y a des « trucs » pour fixer vos tarifs.

D’abord, vous devez évidement calculer ce que vous VOULEZ gagner par heure. Et vous devez aussi calculer le temps que vous allez passer sur ce projet. Si vous savez que vous allez passer 2 heures par concept de logo, évitez de vendre 4 concepts pour 30 euros. Pourquoi ? Parce que ce projet va vous prendre 8 heures (2 heures par logo multiplié par 4 concepts). Ce qui fait : 30 euros / 8 heures = 3,75 euros de l’heure…

Mais ce que vous voulez gagner et le nombre d’heure passé sur chaque mission n’est pas le seul critère de tarif, comme nous le verrons dans la suite de cet article. Bien sûr ça vous servira de base de calcul, mais souvenez-vous que vous ne devez pas vendre du temps contre de l’argent !

Avec un mauvais tarif, vous attirez les casses couilles !

Je discutais hier avec un freelance avec qui je travaille souvent. Il fait très bien son travail, et c’est pour cette raison que je l’appelle régulièrement pour des missions. Il m’expliquait qu’il avait un gros problème avec un client qui n’était pas content du référencement de son site web. Il me disait que ce client lui demandait un dédommagement !

J’ai donc demandé au freelance à combien il avait vendu la création de ce site… 300€ ! Si vous êtes freelance, vous savez que 300 euros c’est à peine le prix de l’installation d’un site ! Alors que là il y avait :

  • L’installation du site
  • Du thème
  • Des plugins
  • L’installation de la version anglophone (oui oui pour ce prix)
  • Et donc apparemment le référencement du site

Très sincèrement, je n’ai pas des tarifs très élevés, mais si j’avais fait ce projet, j’aurais fait un devis supérieur à 800€ (le tarif dépendrait du nombre de pages à référencer).

Et j’ai remarqué que plus les tarifs sont bas, moins les clients ont de considération pour le freelance et pour son travail. Les esclavagistes avaient-ils du respect pour leurs esclaves ? Non ! Et j’exagère à peine en disant que certains clients se comportent comme des esclavagistes.

Montrez que vous êtes un freelance pro, pas un esclave !

Le tarif peut être à lui seul un argument de vente. Je ne vous dis pas de fixer des prix trop élevés, vous devez respecter vos clients. Mais le fait de fixer un tarif respectueux pour vous et vos clients (pas un tarif discount), montre que vous êtes un professionnel et que vous ne faites pas freelance pour le plaisir ou pour gagner de l’argent de poche.

Si on me propose de créer mon site web pour 300 euros avec tout ce qu’on a vu plus haut, je vais me dire :

Ce gars n’est pas sérieux, il va me faire mon site à l’arrache !

Ou :

Il doit vraiment avoir besoin d’argent rapidement pour avoir un tarif si bas…

Et avec ce tarif il est sûr d’attirer les casses-couilles et les esclavagistes modernes.

Alors que s’il avait mis son tarif à 800 ou 900 euros (tarif respectueux pour tout le monde), il évitait les esclavagistes, et les gens pouvaient se dire que c’est un tarif logique. Les gens qui trouveront que c’est trop cher à ce prix ne commanderont pas et c’est tant mieux. Par contre les gens qui commanderont seront des personnes qui comprendront qu’il y a beaucoup de travail derrière.

Vous devez avoir du temps (et de l’argent) pour vous former

Pensez aussi à une chose très importante : Vous devez constamment vous former. Et pour se former, il faut du temps et de l’argent. Et si vous vendez des services à 5 euros ou des sites web à 300 euros alors que vous devriez prendre 800, vous ne pourrez pas vous former. Du coup, vous n’évoluerez pas et au bout d’un moment vous ne serez plus à la page.

Bien sûr au début il ne faut pas avoir un tarif d’expert si vous n’êtes pas encore un expert. Mais vous devez quand même avoir un tarif qui vous permettra de vous dégager du temps et d’investir dans des livres et des formations pour devenir un expert dans votre domaine.

Vous devez donc calculer tout ça lorsque vous fixez vos tarifs. Parce que vos clients seront bien content que vous soyez un expert, ou en tout cas que vous soyez très bon dans votre domaine. Parce que ses résultats seront largement supérieur grâce à votre expertise…

Vendez un résultat !

Il y a quelques jours, j’ai acheté un bon nombre de plugins pour les plateformes. Parmi eux, un plugin qui permet de recommander d’autres services ou formations quand le client sera sur la page de panier. Ce plugin coûtait quelques centaines d’euros, mais je n’ai pas vraiment regardé le prix, j’ai surtout regardé ce que ça allait me rapporter.

Et il y a une chose que je n’ai pas regardé : le temps qu’a passé le freelance pour créer ce plugin.

Très honnêtement, quand j’ai acheté ce plugin, je n’ai pas pensé à un moment au temps qu’a passé le freelance sur cette extension. J’ai juste regardé :

  • Le prix de vente
  • La rentabilité potentielle

J’ai vu que je pouvais très largement rentabiliser ce plugin et que les vendeurs et affiliés gagneront beaucoup plus grâce à lui, du coup j’ai commandé aussitôt !

Vendez au tarif que vous voulez sur BeFreelancr

Vous en avez marre qu’on vous impose un tarif de base dérisoire ? Vous avez raison ! C’est pour cette raison que j’ai créé la plateforme de services en ligne BeFreelancr, sur laquelle les vendeurs peuvent vendre autant de services qu’ils veulent, au tarif qu’ils veulent.

Cliquez ici pour lire mon article où je présente cette nouvelle plateforme qui va changer la vie des freelances en France… Et pas qu’en France puisque la plateforme est aussi en anglais, allemand, néerlandais, espagnol, portugais et italien.

Je vous souhaite de grandes réussites dans votre activité de freelance, et à très bientôt !

Inscris toi à notre newsletter

Tu pourras te désinscrire à tout moment

Ces articles devraient t'intéresser...

Tu souhaites devenir libre financièrement sur Internet ?​